Le projet

Un web-documentaire et un blog

Château d’eau est un web-documentaire poétique et social qui propose aux internautes de s’immerger dans un quartier populaire de Seine-Saint-Denis en pleine rénovation urbaine et de s’interroger avec ses habitants sur l’exercice de la démocratie participative. Il est une invitation à expérimenter la ville et à mettre en jeu les utopies et les croyances qui animent les transformations actuelles du monde urbain.

Ce blog est un avant-goût de la future plateforme interactive à paraître fin 2014-début 2015 où nous voulons partager les histoires et les réflexions que nous traversons. C’est aussi un espace d’expérimentation où nous aspirons à tenter des choses, tester des rapprochements, tâtonner, nous amuser. Il s’adresse enfin et surtout aux habitants qui s’impatientent de nous voir arpenter le quartier depuis 2 ans. Il faut dire que nous les sollicitons sans cesse : ils nous racontent, ils nous livrent leurs photos, ils sont les acteurs de nos performances, ils nous donnent accès à nos lieux de tournage, ils nous tolèrent dans leurs débats, ils nous invitent ou nous évitent. Alors, nous avons eu envie de ce petit endroit tout de suite, vivant et accessible, ouvert aux échanges et aux rencontres.

………………………………………………………………………….

Château d’eau est une plongé dans trois années de chantiers gigantesques (2012-2014) qui vont changer en profondeur le visage du quartier  Bel Air – Grands-Pêchers, un quartier dans les hauteurs de Montreuil. Hier stigmatisé et craint, il semble devenir la promesse de la ville de demain, innovante et belle. « Un quartier pour et par ses habitants » pourrait-on résumer. Pourtant, les habitants, eux, s’interrogent sur leur rôle. Comment peuvent-ils contribuer au devenir de ce territoire, dont les panneaux d’information et publicitaires étalent les perspectives ?

A notre arrivée en 2011 dans les ateliers d’artistes nouvellement construits par la ville, c’est une question que nous avons eu envie de partager avec les habitants du Bel Air – Grands-Pêchers. Sommes-nous les figurants dociles d’un scénario écrit par d’autres ou avons-nous les moyens d’y prendre part ?

Château d’eau réunit artistes performeurs et habitants dans une aventure qui confrontent les expériences, les points de vue et les croyances de chacun sur la ville, sur le fait d’habiter un endroit et d’y être un citoyen engagé.

Château d’eau suit aussi le fil d’une intrigue qui invente son propre cheminement dans le temps et dans l’espace et éveille au bonheur de créer ensemble avec nos différences. Cette intrigue prend comme point de départ le château d’eau, le vrai, avec sa tête démesurée sur pilotis. Construit dans les années 30, il fait figure de vestige archéologique. Il sera l’édifice central d’une nouvelle place publique à venir cette année 2014. Il est notre poste d’observation privilégié et en quelque sorte notre totem.

………………………………………………………………………….

Water Tower is a poetic and social web documentary that presents the viewers a popular district of Seine-Saint-Denis in the middle of a full urban renewal. The project explores the potential of its inhabitants in the exercise of participatory democracy. It is also an invitation to experience the city and to bring into play utopias and beliefs that drive the current transformations of the urban world.

Water Tower is informed by the gigantic three-year long urban planning project (2012-2014) that will radically change the face of the neighborhood Bel Air – Grands-Pêchers, a district in Montreuil heights. Yesterday stigmatized and feared, it seems to now hold the promise of becoming the city of tomorrow, innovative and beautiful : « A neighborhood for and by its people ». Yet, the people themselves are questioning their role in this process: how can we contribute to the future of this territory, and on whose terms? Are we the docile extras of a script written by others or do we have the means to take part in it?

The documentary follows artists and performers living in Seine-Saint-Denis taking up temporary ‘possession’ of vacant city lots. By creating impermanent work within the short stretch of time between the erasure of old structures and the erection of new ones, the participants of Water Tower create singular interventions into the city at the contested border of private and public space, and invite co-inhabitants in an adventure that confronts experiences, points of view and beliefs about the city. This newly configured mode for using the urban space offers citizens the opportunity to explore differently the physical space they inhabit, the meaning of living in a place and the potential to engage with it as a citizen.

………………………………………………………………………….

Auteurs :

Abdelatif BELHAJ

avec la collaboration de

Roselyne BURGER

Conception graphique :

Pierre Tandille – www.lecollecteur.fr

Développement :

Association PLEXUS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s